Comment bien entretenir son marteau-piqueur ?

Le marteau-piqueur est un outil utilisé dans le domaine du BTP, notamment pour démolir les murs, les cloisons et les dalles. Il n’est pas rare de voir des particuliers possédant ce type d’outillage. Cet appareil coûteux nécessite un entretien régulier pour assurer son bon fonctionnement et pour allonger sa durée de vie. L’entretien de votre marteaupiqueur n’est pas une chose à prendre à la légère, car la négligence peut être fatale.

marteau-piqueur-entretien2

Fonctionnement du marteau-piqueur

L’engin est conçu pour détruire toutes sortes de matériaux solides, dont l’asphalte, le béton, la pierre, le parpaing, la brique… Quelles que soient l’épaisseur et la nature de la paroi à abattre, le marteau-piqueur peut vous aider dans cette tâche.

Composition de l’outil

Peu importe son type, un marteau-piqueur est composé de plusieurs parties indissociables. À première vue, il possède un corps cylindrique au bout duquel se trouve un fleuret. Amovible, ce dernier reçoit de l’énergie provenant du piston qui en produit par compression. Situé dans le corps de l’appareil, le piston peut dégager une force variable en fonction du type de marteau-piqueur utilisé. Outre ces pièces, il est équipé d’un interrupteur permettant de l’arrêter et de le mettre en marche. L’ouïe d’aération ralentit le réchauffement de l’appareil qui peut être exploité à pleine puissance. Deux poignées facilitent sa prise en main, l’une est considérée comme étant la « poignée auxiliaire réglable ».

Types de marteau-piqueur

Il en existe trois types, dont :

  • le marteau-piqueur pneumatique doté d’une grande puissance, mais affiche un poids élevé ;
  • le type thermique utilisé dans un chantier à l’extérieur en raison du bruit occasionné ;
  • le modèle électrique, le parfait compromis, que ce soit au niveau de la puissance, du son et du poids. Toutefois, il est inefficace sur un chantier humide, ce qui n’est pas le cas des deux autres types.

Choix de l’appareil à utiliser

Il est préférable que l’appareil à utiliser corresponde au travail à réaliser et à la nature des matériaux à démolir. En effet, utiliser votre marteau-piqueur comme il se doit permet d’éviter la détérioration rapide de cet outil qui pèse de 6 à plus de 20 kg. Le modèle électrique fournit une bonne puissance, tandis que la force de frappe varie en fonction de son poids. Utilisez un fleuret pointu ou pointerolle si vous devez travailler sur du béton, de la pierre ou du parpaing. Le burin bêche à bout arrondi est adapté à un mur en mortier. Il peut aussi remplacer la pioche quand il s’agit de travailler la terre dure. Pour les matériaux présentant un faible niveau de dureté, un burin plat fait parfaitement l’affaire. Pour l’asphalte et le carrelage, optez pour un burin bêche ou un burin asphalte à bout large. L’entretien de votre marteaupiqueur commence par ces petits gestes de réflexion.

Entretien du marteau-piqueur

Si vous voulez éviter les accidents graves lors de l’utilisation de votre marteau-piqueur, vous devez être minutieux lors de l’entretien. De plus, vous pouvez éviter les dépenses inutiles en réparation si vous le faites fréquemment. Un appareil bien entretenu est performant et vous permet de gagner du temps dans la réalisation de votre travail.

Règles de sécurité

Lorsque vous faites l’acquisition de votre marteau-piqueur, il est conseillé de lire le mode d’emploi qui est fourni avec. Ce manuel vous donne des informations détaillées sur la manière dont vous devez entretenir le type d’engin en votre possession. En raison de son poids et pour mieux le contrôler, vous devez toujours utiliser votre marteau-piqueur avec vos deux mains. Le port d’équipements de protection individuels est préconisé même pour une utilisation à courte durée : casque, lunettes et bouchons antibruit.

Vérification avant et après chaque utilisation

L’entretien de votre marteaupiqueur vous oblige à procéder à diverses vérifications. Le contrôle de base consiste à vérifier le branchement et l’allumage de l’appareil. Pour pallier les risques d’électrocution, vous devez examiner attentivement les chargeurs et les fils reliés à l’outil. Contrôlez également le niveau de serrage des vis de fixation avant chaque utilisation. Vous pouvez vous servir d’un chiffon et d’une soufflette pour nettoyer votre marteau-piqueur après chaque utilisation.

Manœuvres d’entretien

Le graissage ne doit se faire qu’après les contrôles basiques de l’outil. Cette étape de l’entretien a pour but de protéger le fleuret ou le burin contre l’action de chauffage lors de l’utilisation de l’appareil. Certains modèles sont dotés d’un réservoir à graisse qu’il faut remplir à chaque fois qu’il est vide. La lubrification se fait donc automatiquement. Pour rester efficace, le burin doit être meulé régulièrement avec des disques abrasifs. Pour les modèles fonctionnant au charbon, le moteur est à remplacer en cas d’usure, tandis que le carter doit être nettoyé systématiquement.